Spirits Station - Mettez le monde en bouteille
MenuMenu
Vodka servie dans des verres

Vodka : Son origine, son élaboration, ses modes de consommation

Tout le monde connait la vodka, mais cet alcool pourtant très populaire véhicule beaucoup d’idées reçues. Cet article présente ce spiritueux à travers ses techniques d’élaboration, son origine et ses traditions culturelles ainsi que ses modes habituels de consommation avec en prime quelques recettes de cocktails !

La vodka, c’est quoi ?

Champ de blé - matière première de la vodka
Bon nombre de vodkas sont produites à partir de blé

Un alcool de pommes de terre ? Pas forcément…

D’un point de vue réglementaire la vodka est une boisson spiritueuse obtenue à partir d’un alcool éthylique d’origine agricole. L’alcool qui sera distillé ou rectifié est obtenu par fermentation avec des levures de matière première pouvant être de la pomme de terres, des céréales ou d’autres matières agricoles. Dans le cas où la matière première n’est ni de la pomme de terre, ni des céréales, l’étiquette doit mentionner la matière première utilisée (cela peut-être la canne à sucre, la betterave ou du raisin par exemple).

Colonne de distillation de la distillerie Absolut Vodka
Colonnes de distillation de la distillerie Absolut Vodka

La distillation se fait en général dans des alambics à colonne qui peuvent être très imposants. Lorsqu’il y a une rectification il y a plusieurs colonnes de distillation. (Pour ceux qui aiment la chimie : la rectification consiste à éliminer certains composés du distillat via plusieurs chauffes successives dans la colonne de distillation en se basant sur les différentes températures d’évaporations des composés à éliminer ainsi que sur leur affinité avec les autres composés).

Un alcool dit neutre

Le résultat en sortie d’alambic est une solution dont la concentration en alcool est proche des 96%, ce qu’on appelle un alcool neutre. L’idée étant que la matière première ayant été utilisée ne soit pas facilement décelable. Dans les faits, de très rares experts arrivent à déceler la matière première en dégustant une vodka mais cela est impossible pour le commun des mortels. C’est pour cela que la vodka est jugée moins aromatiques que d’autres spiritueux et que les personnes qui n’aiment pas ça trouvent que toutes les vodkas sont identiques. Une dégustation comparative permet de se rendre compte que ce n’est pas le cas.

La vodka Crystal Head est filtrée dans des cristaux de quartz
La vodka Crystal Head est filtrée dans des cristaux de quartz

De l’eau est ensuite ajoutée pour obtenir un taux d’alcool souvent de 40%. La législation européenne exige en fait que le taux soit supérieur à 37,5%. Une ou des filtrations, par exemple au charbon actif (mais les procédés sont multiples) peut ensuite avoir lieu pour éliminer les impuretés qui pourraient rester. Les marques communiquent beaucoup sur la qualité des matières premières et de l’eau utilisée, des multiples filtrations. En effet, la recherche de pureté et de qualité se joue sur ces critères.

Les caractéristiques de la vodka en font un alcool très adapté à la mixologie. Une autre tendance est l’aromatisation qui permet de décliner cette boisson spiritueuse à tous les parfums imaginables.

Histoire de la vodka

Bouteille de Vodka datant des années 1970
Bouteille de Vodka datant des années 1970 avec le mot écrit en alphabet cyrillique

L’origine : La “petite eau” vient de l’Est

Le terme vodka peut se traduire par “petite eau. Voda étant le terme désignant l’eau dans les langues slaves comme le Russe. La première trace écrite de ce terme a été trouvée dans un manuscrit de la ville polonaise de Sandomir daté de 1405.

Cet alcool étant très ancien, il n’est pas possible d’identifier un inventeur ni même une date précise. On sait par contre que l’eau-de-vie a été apportée en Russie par les Génois au 14e siècle qui utilisaient alors les voies maritimes, notamment dans la mer Noire. Cette eau-de-vie était faite à partir de raisin, et ce n’est qu’au 16e que les russes ont commencé à distiller et à consommer des eaux-de-vie de céréales.

Peinture représentant une "kabak" - taverne russe
Peinture représentant une “kabak” – taverne russe – lieu de mixité sociale et de consommation de vodka

L’apparition des eaux-de-vie dans une zone correspondant à peu près à l’ex-URSS pose à cette époque des gros problèmes d’alcoolisme. Pour pallier à ce problème, la distillation d’alcools forts sera interdite avant d’être finalement totalement contrôlée par l’État. Ce contrôle se fera grâce à l’ouverture de tavernes appelées kabak qui seront jusqu’au 19e siècle les lieux de consommation exclusifs de la vodka. Cela explique sans doute pourquoi cet alcool fait partie intégrante de la culture russe.

Au début du 20e siècle, les bolcheviques interdisent la production de vodka. Cela a eu comme incidence de développer le nombre de vodkas “faites maison” et parfois coupées avec des substances nocives, ce qu’on appelle les vodkas frelatées. Cette interdiction sera finalement levée en 1925.

Le 20e siècle : le phénomène devient mondial

Suite à la révolution de 1917, a lieu une grande vague d’émigration de Russie vers l’Europe et l’Amérique du Nord qui favorisera la consommation de vodka dans ces régions.

La popularité de la vodka explosera ensuite dans les années 50, lorsque la mode des cocktails deviendra un phénomène d’ampleur mondiale.

Plus récemment, la vodka qui était considérée comme un alcool bas de gamme a retrouvé des lettres de noblesse avec le développement de nombreuses marques de vodkas premium avec notamment des packaging très travaillés. La production de Vodka se fait désormais un peu partout, on en trouve évidemment en Russie et dans les pays de l’Est, mais aussi dans les pays Scandinaves (Finlandia, Absolut), au Canada (Crystal Head), mais également en France (Grey Goose, Cîroc, Tigre Blanc) et cette liste n’est pas exhaustive.

Aujourd’hui la vodka est le spiritueux le plus consommé à l’échelle mondiale !

Modes de consommation de la vodka

Cul-sec

La vodka se consomme traditionnellement “пей до дна” (littéralement “bois jusqu’au fond”, l’équivalent de cul-sec) dans des petits verres de quelques centilitres appelés “Стопка” (stopka) équivalents de ce que nous appelons verre à shot ou shooter.

Un dernier pour la route…ou le cheval

Affiche vodka "na konia" - pour le cheval

Avant de quitter ses amis, il est d’usage de prendre un dernier verre “на коня!”, comprenez pour le cheval. Cette tradition aurait été initiée par les Cosaques qui prenaient un dernier verre avant un long trajet à cheval et qui portaient un toast à leur destrier. Aujourd’hui le cheval est plutôt remplacé par le taxi pour ceux qui ne peuvent pas rentrer à pied !

Dans les cocktails

Verre shooter cocktail B52
Verre à shooter contenant le cocktail B52 (Bailey’s / liqueur de café et triple sec)

La liste des cocktails à base de vodka est très longue. Il y a les classiques mélanges avec un jus d’orange ou de pomme. La consommation en shooters de vodka “au mètre” (soit 10 verres selon l’unité de mesure des bars) est également répandue dans les bars justement avec souvent des mélanges originaux avec des produits très sucrés macérés ou mélangés (bonbons, caramel) mais aussi parfois un côté épicé avec le tabasco par exemple.

Parmi les cocktails les plus célèbres, nous pouvons citer le Sex on the beach, le Russe blanc, et le Blue Lagoon dont vous trouverez les recettes ci-dessous.


Le Sex on the beach

Cocktail très répandu, et disposant de nombreuses variantes car certains bars veulent garder le nom plutôt vendeur mais en apportant leur touche sur la recette. Il est également très apprécié des festivaliers au Sziget Festival à Budapest qui peuvent le consommer entre amis dans des seaux !

La recette reconnue par la très sérieuse International Bartenders Association est la suivante :

Sex on the beach - cocktail

Ingrédients :
Vodka (2cl)
Eau-de-vie de pêche (2cl) – parfois remplacée par de la liqueur plus facile à trouver.
Jus d’orange (5cl)
Jus de canneberge (5cl) – souvent appelé cranberry même en France.

Recette :

Utilisez un verre à mélange (shaker) que vous remplirez de glaçons. Versez ensuite tous les ingrédients. Mélangez le tout de manière énergique pendant 20 secondes.

Versez ensuite dans le verre de dégustation, vous pouvez y laisser les glaçons


Le Russe blanc (White russian)

Le Russe blanc ou White Russian (cocktail)

Les fans du Big Lebowski connaissent forcément le cocktail préféré du “Dude” (ou “Duc” en français). Le film a d’ailleurs sans doute contribué à populariser ce cocktail.

Ingrédients :
Vodka (5l)
Liqueur de café (2cl)
Lait (ou crème fraiche liquide) (3cl)

Recette :

Dans un verre contenant des glaçons, versez la vodka, la liqueur de café et le lait (ou la crème) puis mélangez lentement


Blue Lagoon

Blue Lagoon - cocktail à base de vodka

Ingrédients :

Vodka (4cl)
Curaçao (2cl)
Jus de pamplemousse (8cl)
Citron (1 rondelle)

Recette :

Versez simplement les ingrédients dans le verre avant d’ajouter les glaçons.


Vodka : Son origine, son élaboration, ses modes de consommation
Notez cet article

Vous aimez notre blog ? Recevez chaque mois notre newsletter pour être informé des nouveaux articles publiés !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.