Spirits Station - Mettez le monde en bouteille
Article conservation des spiritueux

Comment conserver vos spiritueux

Les boissons spiritueuses ne possèdent pas de date limite de consommation et peuvent donc se conserver très longtemps. Malgré tout, avec le temps, elles peuvent s’altérer et donc perdre en qualité gustative. Voici donc quelques conseils pour vous aider à profiter le plus longtemps possible de vos spiritueux. Ces conseils s’appliquent à l’ensemble des spiritueux, que ça soit du Whisky, du Rhum, du Cognac, de la Vodka… Il existe quelques spécificités pour les liqueurs et crèmes qui sont également précisées dans l’article.

Gardez la bouteille à la verticale

Si le vin continue à vieillir en bouteille, ce n’est pas le cas des spiritueux. Il est donc conseillé de garder vos bouteilles debout pour éviter que le bouchon soit en contact avec l’alcool qui pourrait dans certains cas le dégrader et lui faire perdre son étanchéité.

Dans le cas où vous auriez fait une liqueur ou un rhum arrangé maison, le produit va par contre évoluer dans le temps (et c’est même souhaitable pour le rhum arrangé). En effet, à moins que vous n’ayez une ligne d’embouteillage industriel dans votre cave, vous ne pouvez pas fermer la bouteille sans y laisser un brin d’oxygène. Du coup pour limiter l’altération de votre alcool maison, respectez les précautions concernant les bouteilles ouvertes même avant de l’avoir entamé. Et évitez quand même de garder votre bouteille des années.

Limitez l’oxydation

Tant que la bouteille n’est pas ouverte, il y a très peu de chances que le spiritueux s’altère s’il est conservé à la verticale. Mais une fois la bouteille ouverte, une oxydation est possible. Pour limiter la quantité d’oxygène dans la bouteille, l’idéal est de transvaser votre boisson entamée dans une bouteille ou un flacon plus petit.

Billes dans un verre
Les billes font naturellement monter le niveau de liquide

Une autre technique parfois utilisée consiste à mettre des billes en verre à mesure que la bouteille se vide de son contenu pour ne pas avoir à transvaser.

Il existe également des bouchons anti-oxydation, mais il est déconseillé de les remettre trop souvent sur une même bouteille sous peine d’altérer les saveurs de votre boisson. Ces bouchons sont donc plus adaptés pour le vin qui est généralement bu en plus grandes quantités et qui ne sera donc pas rebouché à de multiples reprises.

Une autre solution, plus expérimentale, consiste à remplacer l’oxygène par un mélange de gaz inerte (à faible teneur en dioxygène), type azote en bombe.

Bouchon enveloppé dans du parafilm
Si vous pensez que votre bouchon n’est pas étanche, vous pouvez l’envelopper dans du parafilm

Dans tous les cas, veillez à utiliser un bouchon étanche. En cas de doute, vous pouvez rajouter du parafilm (ou équivalent) sur le bouchon pour améliorer son étanchéité. Le parafilm est en fait un film plastique de paraffine.

Évitez les endroits trop chauds…

Spiritueux sur un banc
Laissez les au soleil simplement le temps d’une jolie photo

Globalement, les spiritueux ne sont pas très sensibles aux variations de températures. Mais il est quand même plus prudent d’éviter d’exposer vos bouteilles à des chaleurs trop fortes. Cette consigne est beaucoup plus importante pour les liqueurs à base de fruits et surtout pour celles qui ont une base laitière (type Baileys). Pour ces dernières, n’hésitez pas à les conserver au réfrigérateur si vous avez la place, surtout qu’elles s’apprécient en général bien fraiches.

… et trop lumineux

De la même façon, un excès de lumière naturelle peut altérer les liqueurs et crèmes, surtout lorsque les bouteilles sont entamées. Dans une moindre mesure, cela concerne également les autres spiritueux type rhum ou whisky par exemple. Ces derniers sont parfois vendus avec une boîte ou un étui, vous pouvez donc conserver la bouteille dans son étui d’origine pour éviter le contact avec la lumière du jour.

Goûtez avant de jeter

Même les produits à base laitière ne présentent aucun risque pour la santé puisque cette base est déjà un mélange alcoolisé et non du lait frais (ce qui n’empêche pas un goût de lait qui a tourné s’il a été exposé à de trop hautes températures). N’hésitez pas à goûter, car tant que le produit vous convient niveau goût, il est tout à fait consommable, même de longs mois et jusqu’à plusieurs années après son ouverture.

Pour le rhum, un complément vidéo

La chaîne Youtube du Bar de l’Ours prodigue ses conseils pour la conservation du rhum. Si dans les grandes lignes, on retrouve les mêmes conseils que sur cet article, il y a quelques spécificités sur le rhum arrangé maison. Si vous êtes fan de rhum, n’hésitez pas à vous abonner à sa chaîne !

Vous aimez notre blog ? Recevez chaque mois notre newsletter pour être informé des nouveaux articles publiés !

88 Commentaires

  • Marie54 dit :

    Bonjour,
    Je voudrais faire du Vinrabelle, une boisson à base de mirabelles et d’alcool de fruits. Le problème est que je n’en ai pas trouvé à côté de chez moi et je me demandais si je pouvais utiliser de la cachaça.
    Merci beaucoup et très bonne journée, Marie

    • Jez dit :

      Bonjour,
      Je pense que la Cachaça peut être une bonne base sur ce type de préparation. Le goût sera par contre un peu différent, la cachaça étant un alcool de canne, il y aura un peu l’esprit “rhum arrangé”.

  • Aline Boutin dit :

    Je fais de la liqueur de framboises . On me dit de faire macérer les framboises et la vodka pendant un mois . Dois je laisser macérer à la température de la pièce ou si frigo ?

    • Jez dit :

      Bonjour,
      Pendant la macération, vous pouvez laisser la bouteille à température ambiante et même lui faire subir des variations de température, cela accélérera le processus.
      Goûtez de temps en temps et mettez la liqueur au frais une fois qu’elle est à votre goût pour cette fois-ci rendre son évolution plus lente et donc la déguster quand elle vous plaît le plus.

      • INCORVAIA dit :

        Bonsoir

        Peut on remplacer par l’eau de vie par de la tequila ? Si ce n’est pas possible quel type d’alcool puis je remplacé ? En vous remerciant par avance
        Cordialement

        • Jez dit :

          Bonjour,

          Oui, de la Tequila peut faire l’affaire, néanmoins je vous conseille d’utiliser de la Tequila Blanco, non vieillie. On serait un peu plus dans l’esprit “tequila arrangée” car la tequila est un plus aromatique qu’une eau-de-vie neutre et son goût devrait être perceptible dans la liqueur.
          Dans l’absolu, je ne vois pas de contre indication pour créer une liqueur à partir de n’importe quel alcool blanc (on trouve désormais de la vodka arrangée, et nous proposons par exemple du gin arrangé sur Spirits Station). Pour les alcools vieillis, cela me semble plus délicat car je ne suis pas convaincu du fait que les arômes apportés par le vieillissement s’associent bien avec avec de l’ajout de fruits et de sucre.

  • Jamet Claudia dit :

    Bonjour
    J’ai réalisé une liqueur de framboises avec de l’eau de vie et je voudrais savoir quel est la proposition d’alcool il faut pour une conservation hors du frigidaire.
    Ma recette environ 1l de jus sucré pour 300g d’eau de vie.
    Merci de votre réponse.
    Belle journée
    CLAUDIA

    • Jez dit :

      Bonjour,
      Excusez ma réponse tardive. Un spiritueux doit avoir au moins 15% d’alcool pour être considéré comme tel et ne pas avoir de date de péremption. J’ai donc tendance à penser que sur un mélange maison, il faut essayer d’être un peu au dessus de ce seuil pour ne pas avoir de souci dans le temps. Après si vous consommez la liqueur en quelques semaines, ne vous souciez pas de ça.

  • Degouis Christine dit :

    Bonjour,
    J ai l intention de préparer un rhum arrangé, la recette me conseille d y ajouter du jus d ananas (1/2 l pour 1l 1/4 de rhum) qu en pensez vous ? Cet ajout ne risque t il pas d écouter la validité de la préparation ?
    Lorsqu’il est arrivé à “maturité”, c-a -d +- 3mois ,dois je le filtrer ou laisser les ingrédients ? Et dans ce cas , combien de temps puis je le conserver ?
    Merci

    • Jez dit :

      Bonjour,
      Cela ne me choque pas d’ajouter du jus de fruits dans un rhum arrangé, après j’imagine qu’il est possible de mettre de l’ananas à la place si vous préférez. Pour la durée de conservation, je ne pense pas que ça soit problématique vu la proportion de rhum. Tant que vous ne mettez pas de produits à base laitière, je pense qu’il n’y a pas de soucis à avoir su ce point.

      Concernant la filtration, c’est vraiment une question de goût (un peu comme le jus de fruit avec ou sans pulpe finalement). Pour la durée de maturité, je vous invite à goûter régulièrement car la bonne durée est celle qui vous convient. Ensuite, un rhum arrangé peut se conserver plusieurs années mais comme son goût évolue toujours, il est préférable de le consommer dans la période où vous le trouvez le plus à votre goût.

      • Degouis Christine dit :

        Bonjour,
        Merci pour votre réponse, j ai choisi d ajouter un ananas frais coupé en tranches donc pas de jus ainsi qu’un morceau de gingembre frais, du rhum ambré, une gousse de vanille, 2 bâtons de cannelle ainsi que du sucre de canne.
        il “hiberne”sagement à la cave, bien à l abri de la lumière durant 2 à 3mois..

  • Mo dit :

    Bonjour, pour les boissons contenant de l’alcool où on a ajouté des jus ou des infusions de thé maison, a-t- on besoin d’ajouter un conservateur (ex : sorbet de potassium) comme pour les sans -alcools?
    Merci pour vos conseils

  • Depuis Christine dit :

    Bonjour,
    Pour la préparation de liqueur maison, peut on utiliser du rhum blanc plutôt que l eau de vie ?
    J ai préparé une liqueur maison à base de cerises , elle date de 2018, croyez vous que elle soit encore consommable ? Merci

    • Jez dit :

      Bonjour,
      Oui, aucun souci pour utiliser du rhum blanc en base de liqueur maison. C’est simplement une question de goûts, le rhum blanc est souvent plus aromatique, surtout s’il s’agit de rhum agricole. L’esprit sera proche de celui d’un rhum arrangé, selon le dosage en fruits et en sucre. Le rhum blanc est simplement un type d’eau-de-vie parmi d’autres.

      Concernant votre liqueur de 2018, c’est impossible de vous donner une réponse en l’état car il y a trop de paramètres à prendre en compte. Je vous conseillerai de vous fier à votre instinct et à ce qui est perceptible (odeur ou goût douteux / inhabituel). Si elle vous semble encore bonne, allez y, mais en restant très raisonnable sur la quantité, votre corps vous fera sans doute passer le message si elle n’est plus tout à fait bonne.

    • Degouis Christine dit :

      Merci,je vais donc utiliser du rhum blanc pour préparer ma liqueur à la menthe.je vous remercie pour toutes vos réponses

      • Jez dit :

        Avec plaisir. J’espère que cette expérimentation sera une réussite 🙂

      • Degouis Christine dit :

        Bonjour,
        J ai en ma possession 2 bouteilles de grappa, puis je les utiliser pour fabriquer de la liqueur maison, dans l affirmatif, quels fruits puis je choisir ?( Cerise, abricot, …)
        Merci

        • Jez dit :

          La grappa étant une eau-de-vie blanche et relativement neutre en goût, je ne vois pas de soucis à l’utiliser pour en faire des liqueurs.
          Je n’ai pas contre pas de préconisation à vous donner sur les fruits à utiliser, mais sur le principe je ne vois pas pourquoi certains fruits poseraient problème donc faites en fonction de vos envies et de vos goûts.

          • Degouis Christine dit :

            Merci pour votre réponse.
            Je vais donc l utiliser pour préparer de la liqueur à base de cerises, je reviendrai vers vous d ici un mois ou deux pour vous “parler du résultat”, je vous remercie, grâce à vous je vais pouvoir utiliser ma grappa

            • Jez dit :

              Parfait, j’attends donc votre retour d’expérience avec impatience ! Il pourra aussi aider d’autres personnes se posant les mêmes questions 🙂

  • Michel dit :

    Bonjour nous allons lancer notre propre Gin via une distillerie, il arrive parfois que l’interieur de la bouteille blanchisse. On nous a indiqué que cela pourrait etre du aux baies de genevrier. Cela pourrait-il etre le cas ou vous avez une autre explicaition ? Un grand merci pour votre retour.

    • Jez dit :

      Bonjour,

      Aucune idée si la baie de genévrier peut provoquer ce type de réaction.

      J’ai déjà constaté du dépôt blanc sur certains fonds de bouteilles, le plus souvent sur des liqueurs. Je pense donc que c’est lié au sucre, qui a pu cristalliser.

      Je n’ai que cette piste qui me vient, en espérant que ça puisse vous aider dans votre analyse.

  • Marie_Claire dit :

    Bonjour Jezz,
    J’ai coutume de faire tous les ans du vin de fleurs de sureau auquel j’adjoints environ 2o cl de rhum blanc pour la conservation. La préparation attend 6 mois au réfrigérateur avant la dégustation qui s’ étale encore dans le temps, sans aucun problème.
    Cette année, j’ai tenté de faire du vin de sauge, de verveine et de pêche, or dans les recettes l’adjonction d’alcool fort n’est pas mentionnée, je n’en ai donc pas mis.
    Pouvez-vous me dire si ces boissons vont avoir le même temps de conservation que mon vin de sureau.
    Dans la négative quels risques sont prévisib’es ?
    Je pensais les faire maturer 6 mois avant de les offrir.
    Merci de vos conseils et de votre diagnostic.
    Cordialement.
    M. C. T.

    • Jez dit :

      Bonjour,

      Je pense que l’adjonction de rhum permettait effectivement d’améliorer la conservation, mais je me pose aussi la question de son impact sur la maturation. J’avoue ne pas avoir de certitudes sur le sujet, mais j’imagine que si vous conservez vos bouteilles au frigo, la maturation doit rester assez lente avec ou sans alcool fort. (On est à l’opposé de la technique qui consiste à mettre un rhum arrangé maison au lave-vaisselle pour accélérer le processus)

      On est sur des produits qui vont de toute façon évoluer continuellement, mais si on reste sur un délai de consommation de quelques mois après les 6 mois de maturation, le risque ne me semble qu’être gustatif. Certains vins perdent très vite leur arôme une fois ouverts, mais je ne sais pas ce qu’il en est sur ce type de préparation “maison”.

      Désolé de ne pas être plus affirmatif, mais j’espère en tout cas que vos préparations seront une réussite parce que sur la papier ça donne plutôt envie 🙂

  • Louise Ricard dit :

    Bonsoir!
    C’est par hazard que je suis arrivée sur votre site internet et j’aurais justement une question concernant une bouteille d’Amarula de 1.14 litres.
    Je l’ai achetée il y a 8 à 10 ans, elle n’a jamais été ouverte et a toujours été conservée debout, à une température modérée et à l’abri de la lumière, dans un buffet de la salle à manger.
    Pensez-vous qu’elle puisse être encore bonne à boire?
    Y a-t-il du danger à y goûter ou à en boire un peu?
    Si le goût est bon, en combien de temps après son ouverture devrait-elle être consommée ou jetée?

    Merci de vos réponses!

    • Jez dit :

      Bonjour,

      Excusez ma réponse un peu tardive.

      Comme l’Amarula est une liqueur à base laitière, il peut y avoir un goût de lait qui a un peu tourné. En théorie si la bouteille était bien étanche, il est possible que le produit ne se soit pas altéré, mais je pense que rien qu’à l’odeur, vous saurez.

      Et si vous avez un doute, vous pouvez goûter. Le lait utilisé dans ces liqueurs est un mélange déjà alcoolisé et stabilisé, il ne vous rendra pas malade si vous en buvez une petite quantité, il aura juste un goût désagréable.

      S’il est encore bon, vous pourrez aisément le conserver plusieurs mois une fois ouvert. Comme indiqué dans l’article, le mieux est de le garder au frais, comme cela aucun risque d’avoir ce goût de lait tourné.

      Et si malheureusement votre Amarula n’est plus bon, vous savez ou en acheter 🙂

  • Mino dit :

    Bonjour,
    je fais moi-même mon Limoncello, il est mis en bouteille et j’aimerais savoir la meilleure façon de le conserver??
    Au Frigo? ou à l’air libre ?
    J’ai mis deux bouteilles au frigo depuis deux mois et je remarque, comparer à mon nouveau, qu’il y a une différence de couleur, l’ancien est un jaune un tout petit peu plus foncé.
    J’ai encore deux pots de 3 litres avant de mettre en bouteille !
    Qu’est ce est le mieux?
    Merci d’avance 😉
    Mino

    • Jez dit :

      Bonjour,

      Concernant du “fait maison” comme votre Limoncello, la donne est un peu différente car vous ne pouvez pas embouteiller de la même façon qu’avec du matériel professionnel (en terme d’hygiène et d’étanchéité notamment). Du coup, même une bouteille non entamée pourra s’oxyder et évoluer avec le temps comme si elle était déjà ouverte.

      Vu l’humidité présente dans un frigo, à votre place je n’y mettrai que les bouteilles “en cours de consommation” et chercherai un endroit plus sec et qui subit peu de variations de températures pour le reste du stock (cave ou une pièce sans ouverture type cellier).

      Après si vous constatez que votre production “évolue” rapidement quand même, je vous conseille de la consommer relativement rapidement (sous quelques mois) pour en profiter au mieux. Vous pouvez sinon goûter de temps en temps pour voir quand ça vous plait le mieux (un peu comme un rhum arrangé maison qui continue à évoluer en bouteille) car une évolution n’est pas systématiquement une dégradation 🙂

  • Lizzie9303 dit :

    Bonjour

    J’ai récemment acheté du limoncello que j’ai oublié dans la voiture alors qu’il faisait très chaud (35 degrés dehors donc autour des 40/45 dans la voiture). Est-ce qu’il est encore consommable?

    Merci bcp!

    • Jez dit :

      Bonjour,

      Oui, dans tous les cas il sera encore consommable. Je déduis de votre message que la bouteille n’était pas entamée, il est très peu probable qu’elle ait eu le temps de subir la moindre altération, même simplement gustative.

  • JF dit :

    Bonjour Jez,
    j’ai ouvert une vieille bouteille de liqueur de l’abbaye de la Vieille Cure, bouchon liège.
    Que me conseillez vous pour la conserver au mieux ?
    Merci d’avance !

    • Jez dit :

      Bonjour,

      Excusez ma réponse un peu tardive. Si la liqueur a été bien conservée avant son ouverture, elle ne devrait pas demander plus de précautions une fois ouverte. Gardez la simplement à la verticale et si possible à l’abri de la lumière et dans une pièce qui ne subit pas de trop fortes variations de températures.

      Si vous comptez la consommer très lentement (plusieurs années), il sera peut-être intéressant de transvaser la liqueur dans un contenant plus petit pour limiter l’oxydation.

  • Mart dit :

    J’ai des bouteille de vodka, whisky et rhum qui ont été mise au réfrigérateur puis je les remettre au bar et il es préférable de les laisser au frigo maintenant qu’elles y ont été mise

    • Jez dit :

      Bonjour,

      Normalement, pas de soucis pour les retirer du frigo. Faites simplement en sorte que la transition soit douce, en les mettant dans un endroit relativement frais pour commencer (cave ou garage par exemple). Cela évitera de leur faire subir un choc thermique (surtout qu’il fait chaud en ce moment).

  • BRIEY Nathalie dit :

    Bonjour, nous avons retrouvé au grenier 20 bouteilles d’eau de vie de prune de 1992. (faites par mon grand-père)
    Nous en avons gouté quelques unes, c’est encore très fort en alcool, je trouve un peu que ça ressemble à de l’alcool à brûler alors que mon conjoint la trouve très bonne..
    Est elle encore buvable après 30 ans ?

    Merci

    • Jez dit :

      Bonjour,

      Si la sensation d’alcool est encore bien présente après tout ce temps, c’est plutôt bon signe par rapport au fait que les bouteilles étaient bien hermétiques et donc que le contenu ait été bien conservé.

      Je ne pense pas qu’il y ait de risque particulier à les consommer (simplement avec modération, comme toute boisson alcoolisée). Si elles étaient stockées à l’horizontal, il peut être bien de filtrer l’eau-de-vie par rapport au bouchon qui pourrait être “attaqué” et dont des résidus pourraient se retrouver dans la bouteille.
      Maintenant, comme tout alcool fait maison, il reste un risque que certains composés nocifs (comme le méthanol) soit présents en plus grande quantité que dans des spiritueux achetés dans le commerce donc je déconseille quand même d’en boire plus d’un ou deux verres au cours d’une même soirée.

      Ce type de produit reste en général assez “rustique”, ce qui peut expliquer votre perception, mais parfois il y a quand même une part aromatique très intéressante qui peut être appréciée par les personnes dont le palais est capable d’appréhender la puissance alcoolique de la boisson 🙂

  • MAUMY CATHERINE dit :

    Bonjour,quelle chance j ai de tomber sur votre site!! En ces temps moroses,j apprecie..Voilà mes 2 questions.On m a offert il y a 2 ou peut etre 3 ans un coffret de Pousse rapiere (2 bouteilles de vin sauvage,liqueur,2flûtes)mais je lis que j aurais dû les garder à la ….verticale.Ce qui n est pas le cas.Gardé à l abri de la lumiere,ds un endroit sec,pas de chauffage..Ces vins et liqueur sont ils encore “buvables”?La 2ieme question…j ai ,de mon pére,un coffret de Cognac TIFFON,vsop,offert en 1967.Jamais touché!! Ds son etui d origine…Que vaut ce breuvage,?Je vous remercie à l avance pour votre reponse,quelqu elle soit…

    • Jez dit :

      Bonjour,

      Ravi que vous ayez apprécié la lecture de cet article 🙂

      Par rapport à vos questions.
      – Pour le Pousse Rapière, c’est plutôt une bonne chose que les bouteilles de vin aient été conservées à l’horizontale, c’est ce qui est recommandé. Pour la liqueur, je ne sais pas en quoi est fait le bouchon, mais on reste sur un alcool dont le degré d’alcool n’est pas si élevé pour un spiritueux et il y a donc peu de chances que le bouchon ait été “attaqué” en 2-3 ans. Il y a donc de grandes chances que le tout soit encore très bon !

      – Pour le Cognac, si vous évoquez la valeur financière, je ne pense pas que ça puisse monter très haut pour un VSOP. Maintenant ce n’est qu’une intuition, et je me garderai d’être trop affirmatif. Au niveau gustatif, le VSOP reste un Cognac assez jeune malgré son temps passé en bouteille. Parfois c’est finalement la valeur sentimentale qui est la plus élevée, maintenant peut être qu’en vous rapprochant de la maison Tiffon vous pourrez en avoir le cœur net.

  • Dominique Debry dit :

    J ai retrouvé une bouteille de bacardi des années 1980 puis encore la consommer

    • Jez dit :

      Bonjour,

      Sur le principe, je dirais oui mais sur une aussi vieillie bouteille je porterai mon attention sur le bouchon. Si c’est une capsule métallique, elle est peut être un peu “attaquée” par le temps et peut être que quelques particules métalliques sont désormais dans votre rhum.

      Mais logiquement, si le bouchon est encore étanche, le contenu doit être bon, donc une solution peut être de filtrer assez finement, pourquoi pas avec un filtre à café.

      Dans l’absolu, je ne pense pas qu’il y ait de risque à goûter.

  • karl berceville dit :

    Bonjour j’ai récupéré deux bouteilles une liqueur de mirabelle 2004 l’autre liqueur de poire Williams 2014, faites maison j’aimerai s’avoir si elle serai toujours bonne, elle n’on jamais été ouverte, l’eau et toujour aussi bien transparente et sans fruit a l’intérieur. Merci d’avance .

    • Jez dit :

      Bonjour,

      Sur les produits maison c’est plus difficile d’être catégorique mais certains conservent des liqueurs ou eaux-de-vie maison plusieurs dizaines d’années. Plus c’est fort en alcool moins il y aura de risque.

      Si à l’ouverture il n’y a pas d’odeur suspecte, je pense que vous pouvez vous risquer à goûter en espérant que vous ayez une bonne surprise 🙂

  • Dillerin mathieu dit :

    Bonjour,
    J’aimerais savoir comment conserver la bonne tequila une fois entamée SVP. Peut-on la mettre au réfrigérateur ?
    La Herrera Silver Plata blanco par exemple je la garde à température ambiante à l’abri de la lumière, mais pour conserver des plus chères comme Don Julio extra Añejo et José Cuervo reposado, qui sont deux excellentes téquilas je me pose la question de savoir s’il ne vaudrait pas mieux les mettre légèrement au frigo… ? Pour que le goût perdure.
    Merci de votre retour

    • Jez dit :

      Bonjour,

      Je ne pense pas que le frigo ait un effet particulier pour la conservation des arômes. Le risque est même plutôt négatif dans le cas où le bouchon de votre bouteille ne serait pas totalement étanche car c’est un endroit où il y a une concentration d’aliments avec des arômes assez forts (poisson, fromage par exemple).
      Si jamais il y avait des échanges (même légers) entre l’air du frigo et celui de vos bouteilles de tequila, cela pourrait même affecter un peu les arômes.

      Tant que l’endroit où vous stockez vos bouteilles est à l’abri de la lumière et à température relativement stable, les conditions sont favorables à une bonne conservation.

      Si un jour vous constatez un changement de goût, notamment sur des bouteilles très largement entamées, envisagez plutôt de transvaser dans des contenants plus petits pour imiter l’oxydation.

      • Dillerin Mathieu dit :

        Merci bcp pour votre retour !

        Je précise que c’est un frigo dédié aux liquides (eau, soda, ice tea)

        J’ai la chance d’avoir 2 grands frigos, donc effectivement mon premier réflexe a été d’en dédier un pour l’ alimentation et le second aux liquides, tous bouchés/scellés avec grand soin.

        Je pratique déjà le transvasement dans de plus petits contenants comme vous me l’avez proposé pour limiter l’oxydation, même si pour des bouteilles extrêmement chères comme les Don Julio Anejo Spéciales, j’aime à garder les contenants d’origine. Je n’affectionne pas trop non plus les billes de verre…

        Il n’y a donc aucun intérêt pour la très bonne tequila de la garder au réfrigérateur ?
        Je vous demande cela car on m’avait expliqué que cela pouvait être bénéfique seulement pour les alcools à base de fruits. L’agave bleue étant un fruit (enfin c’est le cœur de la plante), mais je me posais la question légitimement…
        Merci. Cdlt.

        • Jez dit :

          Merci pour ces précisions.

          J’avoue ne jamais avoir entendu ou constaté qu’il était intéressant de conserver uniquement les eaux-de-vie de fruit au réfrigérateur. Maintenant cela est peut être la conclusion d’une expérience personnelle totalement sincère car on est dans le domaine de la précaution et du ressenti ou il est difficile de quantifier ou mesurer précisément les impacts d’un mode de conservation.
          Les seules expériences sur lesquelles j’ai trouvé un peu de récits ou documentations sont des tests avec des conditions assez extrêmes (fortes expositions à la lumière où à des variations de température) et sur lesquelles certains constatent effectivement des modifications aromatiques.

          Dans votre cas, j’opterai pour le réfrigérateur non pas par rapport à la qualité intrinsèque de votre Tequila, mais plutôt par rapport à la température à laquelle vous l’appréciez. Si vous l’aimez à température du frigo ou un peu en dessous de la température ambiante, cela peut être la bonne option pour qu’elle subisse le moins de variations de températures à chaque fois que vous vous servez un verre. Au contraire, si vous avez une pièce de type cave ou cellier où la température est selon vous idéale pour la dégustation, la bouteille pourra y rester sans souci.

          Globalement vous semblez faire très attention et je pense que le risque de mauvaise surprise est vraiment très faible.

  • Isa dit :

    Bonjour, j’ai acheté il y a quelques années une bouteille d’HPNOTIQ dans la région de Cognac. Je voudrais savoir si cette liqueur peut se garder ? Je crois qu’elle a 6 ans. Elle me parait moins bleu azur et quand je l’ai manipulée, le fond était légèrement plus épais et blanchâtre mais elle n’avait pas bougé depuis longtemps (conservée à la verticale dans ma cuisine). Merci beaucoup.

    • Jez dit :

      Bonjour,

      D’après ce que je comprends, la bouteille est entamée, dans ce cas il y a des chances que la liqueur ait perdu en qualité gustative (notamment le jus de fruits exotiques). Maintenant la présence d’alcool fait qu’il n’y a pas de risque d’intoxication (c’est pour cela qu’il n’y a aucune date de péremption ni aucune consigne “après ouverture” sur les spiritueux), donc vous pouvez quand même goûter pour voir si le goût vous convient encore !

      Et si jamais ce n’étais pas le cas, sachez que la liqueur Hpnotiq est en vente sur ce site 🙂

      • Blanche Maxime dit :

        Hello bonjour
        Je fais des liqueurs avec du lait entier, ça fait juste 10jours que ça fermente et je voudrai les pasteuriser quand elle seront prêtes, comment faire svp ?

        • Jez dit :

          Bonjour,

          Votre question est pointue et je ne préfère pas m’aventurer dans une réponse hasardeuse.
          Il me semble que les liquoristes eux-mêmes achètent des bases laitières déjà alcoolisées et stabilisées car le procédé est exigeant.

          Désolé de ne pas pouvoir vous aider sur ce sujet, n’hésitez pas à faire un retour si vous trouvez votre réponse (peut être en sollicitant un liquoriste de métier justement).

  • Catherine dit :

    bonjour, j’ai récolté dans mon jardin fraises des bois, framboises et cassis ; vu la quantité (beaucoup, beaucoup…) j’ai décidé de tenter des liqueurs maisons. Je viens de les goûter, elles sont très bonnes ! je souhaite les conserver au mieux dans des récipients adéquats, étanches et jolis (elles sont pour le moment dans des pots confitures neufs).
    Peut être auriez-vous des idées à me donner ?
    Merci par avance 🙂

    • Jez dit :

      Bonjour,

      Très bonne idée d’avoir fait des liqueurs maisons avec les fruits du jardin, ça met l’eau à la bouche !

      Pour la conservation, j’opterai pour des bouteilles avec bouchon balançoire (bouchon blanc avec un joint, que l’on trouve sur les bouteilles de cidre ou de certaines bières) car ça me semble être le plus efficace au niveau étanchéité sans avoir de matériel professionnel.
      Maintenant du “fait maison” risque d’évoluer dans la bouteille, je vous conseille donc de les consommer sous quelques mois plutôt que plusieurs années et d’éviter de les exposer à de fortes chaleurs.
      Au pire, faites plaisir autour de vous si vous en avez trop, je suis sûr qu’on vous en redemandera l’année prochaine 🙂

      • Catherine dit :

        Merci pour ces bons conseils 🙂
        Oui j’ai l’intention d’en faire profiter mes proches gourmands/gourmets !
        Bonne continuation à vous et à bientôt pour d’autres conseils probablement 😉

  • Nine dit :

    Bonjour, bouteille liqueur Patxaran 25% vol, à peine entamée mais depuis peut être 5 ans, pas au frais, juste dans un placard à la verticale, elle a vécu 1 déménagement. Elle sent toujours bon les prunelles. Est elle consommable?
    et si non les risques pour la santé de vins cuits entamés (je viens de jeter du Banyuls et Cap Corse entamés à la moitié depuis 5 ou 6 ans). Merci 😉

    • Jez dit :

      Bonjour,

      Votre bouteille de Patxaran reste consommable sans problème. Le goût a pu évoluer avec l’oxydation, mais cela ne le rendra pas impropre à la consommation, donc testez et voyez si la bonne impression laissée par le nez se confirme.

      Je pense que vous auriez pu tenter de goûter les vins cuits également, le mélange avec un alcool fort distillé qui entre dans leur composition permet de les stabiliser. Maintenant peut être qu’au niveau goût ça aurait perdu en intérêt, mais au niveau santé rien à craindre.

      Il n’y a aucune date de péremption sur les spiritueux ni aucune consigne “après ouverture”, s’il y avait le moindre risque sanitaire il y aurait des mentions à ce sujet.

  • FABRE dit :

    Bonjour,

    J’ai souvenir d’avoir avec un ami de mon père voulu goûter un très vieil alcool de prune datant de + de 60 ans ! La bouteille débouchée, ce ne fut qu’un goût très plat presque de l’eau ! Est ce possible ? Un alccol peut il a ce point disparaitre? (ou mon souvenir est faux ou un coquin a bu déjà la prune et changé le contenu?)
    Merci de me donner réponse a cette ” énigme souvenir”
    Cordialement

    • Jez dit :

      Bonjour,

      Oui c’est possible car l’éthanol (l’alcool donc) s’évapore plus facilement que l’eau (la température d’ébullition est inférieure). Dans votre cas, cela veut dire que le bouchon n’était plus tout à fait étanche et que du coup l’alcool à réussi à s’échapper.
      Maintenant en 60 ans, je pense que le niveau général de la bouteille avait du baisser s’il y avait bien un souci d’étanchéité du bouchon, je ne sais pas si vous êtes en mesure de vous souvenir de cet élément mais ça validerai l’hypothèse que j’évoque 🙂

      Le bouchon a pu être “attaqué” s’il était en liège et que la bouteille n’était pas stockée à la verticale.

  • Coco dit :

    Bonjour,
    J’aimerais avoir votre avis sur la conservation de liqueur (passoa, woodberries,…) après ouverture. Conservation à la vertical dans mon bar pendant 4-5 mois, cela sera toujours bon je suppose ?
    D’avance merci pour votre réponse !

    • Jez dit :

      Bonjour,

      Oui, si c’est consommé en quelques mois, pas de soucis. Évitez juste une forte exposition à la lumière directe ou à de fortes chaleurs pendant l’été.

  • Françoise LINAS dit :

    Bonjour, je voulais savoir pourquoi j’ai une bouteille de Soho litchi qui est de couleur jaune clair ?
    La bouteille n’est pas entamée.
    J’ai également une autre bouteille mais celle-là est blanche, comme les autres.
    Leur composition est identique…..je comprends pas !!!!
    Merci de me dire si on peut la boire ou s’il faut que je la jette.
    Bonne journée

    • Jez dit :

      Bonjour,
      C’est compliqué de vous répondre avec certitude sans voir la bouteille, mais voici plusieurs pistes à étudier :

      – Sur la bouteille il doit y avoir à un endroit un code qui correspond à à un numéro de lot avec possiblement une date de mise en bouteille. A voir déjà si vos bouteilles de couleur différentes ont été mises en bouteille au même moment. Une légère différence de coloration est possible entre 2 lots où à partir d’une certaine date.
      Vous pouvez également essayer de contacter la célèbre marque qui produit le Soho pour justement savoir s’ils ont des précisions à ce sujet.

      Sinon, si vous voulez tenter le coup sans rentrer dans le rôle d’enquêteur :
      – Vérifiez que le bouchon est bien étanche en retournant la bouteille. Peut être qu’une oxydation ou qu’une longue exposition à la lumière peut avoir eu un effet sur la couleur de votre liqueur.

      – Je ne vois pas trop de risque à goûter (sauf si l’odeur est suspecte). Que la différence de coloration soit volontaire ou non, il y a de bonnes chances que le goût soit identique et je ne pense pas que cela puisse être toxique, sinon il y aurait eu un rappel de la part de la marque parce qu’on parle d’une liqueur très connue et vendue en grande surface.

      J’espère que ces pistes vont vous aider un peu 🙂

  • Christophe Klubert dit :

    Très bel article.
    J’ai plusieurs bouteilles qui vont passer sous la barre des 2/3 rhum 1/3 vide, je peux y ajouter des billes de verre ou ça reste préférable de les sampler ? Si oui, ou acheter des petites bouteilles pour une bonne conservation ?

    • Jez dit :

      Bonjour Christophe,
      Merci pour le retour sur l’article !

      Pour le choix entre les billes en verre ou transvaser dans des bouteilles de plus en plus petites, je pense que c’est équivalent si c’est bien réalisé. Avec les billes c’est plus simple de compléter au fur et à mesure que vous videz la bouteille mais le service peut être compliqué selon la quantité de billes et la forme de la bouteille.

      Concernant l’achat de bouteilles vides pour sampler, je n’ai pas de référence à conseiller mais on trouve facilement tous types de bouteilles sur internet. Regardez bien les types de bouchons par contre pour avoir quelque chose d’hermétique, parce que sinon ce n’est pas la peine de s’embêter à vouloir limiter l’oxydation. Ce n’est pas très sexy, mais le bouchon balançoire (type bouteille de cidre) me semble plutôt efficace. Par contre, stockez bien les bouteilles à la verticale pour éviter le contact entre le rhum et le bouchon.

  • Benjamin C dit :

    Bonjour,

    Est il possible de conserver du rhum dans une carafe en verre comme pour le whisky ?

    Merci d’avance.

    • Jez dit :

      Bonjour Benjamin,

      Ces carafes son appelées carafe à whisky parce que c’est plus souvent utilisé pour le whisky (et beaucoup dans les films et séries US), mais pas de soucis pour l’utiliser pour du rhum ou pour tout autre spiritueux.

      Maintenant, tout dépend de ce que vous entendez par conserver. J’éviterai d’utiliser ce type de carafe pour garder un spiritueux pendant plusieurs années parce que ce n’est pas optimal du tout en terme d’oxydation et sur le fait que souvent c’est mis en décoration et donc très exposé à la lumière.

      Après pour un rhum que vous dégustez et servez régulièrement et dont vous viderez la carafe en quelques semaines ou quelques mois tout au plus, je ne pense pas que vous percevrez d’altération du goût en si peu de temps.

      Une belle carafe peut aussi conditionner positivement la dégustation si on apprécie l’objet et la façon de servir car le contexte et le cadre d’une dégustation ont aussi leur importance, donc vu votre question, je vous encourage à tenter l’expérience si c’est pour un rhum sur lequel vous allez régulièrement 🙂

  • Yo dit :

    Bonjour.
    J’ai une cave à vin dans laquelle il me reste de la place. Serait ce une bonne idée d’y mettre les bouteilles de liqueurs, rhum, et autres boissons d’apéritifs type martini, porto etc. ?
    Merci

    • Jez dit :

      Bonjour,
      A votre place je n’y mettrai pas toutes les bouteilles, mais certaines pourraient sans doute y aller sans souci.

      Pour préciser ma pensée, je suis parti du principe que vous ne pouvez pas stocker vos bouteilles à la verticale dans votre cave. Une liqueur ou un martini qui aurait un bouchon métallique peuvent être stockes à l’horizontale et comme en plus ce sont des alcools qui se consomment généralement frais, cela ne me choquerai pas de le mettre dans une cave à vin.

      Maintenant pour un rhum ou un autre spiritueux avec un bouchon en liège, je suis plus réservé surtout si vous avez des produits un peu haut de gamme et que vous les gardez assez longtemps. L’alcool peut attaquer le bouchon avec le temps, et il y a un risque qu’il se désagrège légèrement et que donc des particules tombent dans votre bouteille. Dans le pire des cas, cela pourrait également aller jusqu’à une perte d’étanchéité qui serait là vraiment dommageable.

      J’espère que ces éléments vont vous aider à prendre votre décision 🙂

      • Yo dit :

        Merci, effectivement, j’avais lu l’article mais négligé l’aspect de l’horizontalité, trop focalisé sur mon interrogation liée à la température.
        Je vais étudier cela avec attention, merci encore pour cette analyse.

        • Jez dit :

          Avec plaisir.
          Après cela reste de la précaution.
          Concernant la température, je ne sais pas à quelle température est votre cave mais le fait de garder les bouteilles dans un endroit où la température est stable est plutôt une bonne chose, car outre la chaleur, les chocs thermiques sont plutôt à proscrire.

          • Mickaël dit :

            Bonjour
            Alors moi je voudrais stocker quelque bouteille de gin / whisky dans une cave à vin mais vertical.. ( est ce possible ?
            Merci à vous

            • Jez dit :

              Bonjour Mickaël,

              Je ne vois pas de soucis à stocker vos bouteilles de gin ou whisky à la verticale dans la cave à vin, le fait que la température y soit constante est plutôt une bonne chose.

  • Valérie dit :

    Bonjour. Je voudrais savoir comment conserver un liqueur fait à base du lait. C’est une recette de grande mère que je voudrais fait profiter en commercialisant. J’ai un problème pour la conversation. Quels sont les conservateurs recommandés pour les liqueurs ?

    • Jez dit :

      Bonjour Valérie,

      Je sais que les liquoristes qui travaillent sur des bases laitières ne font généralement pas la base laitière eux-mêmes car c’est justement un ingrédient sensible au niveau de la conservation. Ils achètent des bases laitières déjà alcoolisées (autour de 12% il me semble) et stabilisées pour pouvoir se conserver.

      Je pense que l’idéal pour vous serait de trouver un liquoriste dans votre région qui accepterai de répondre à vos questions (en général ils aiment bien garder un peu de secret sur leurs procédés, mais peut-être que sur des questions purement techniques ils voudront bien vous aider).

      Je vous conseille également, si ce n’est déjà fait, de vous renseigner sur les démarches légales à faire pour pouvoir arriver jusqu’à la commercialisation (déclarations douanières, exigences en terme de stabilisation du taux d’alcool, mentions sur l’étiquetage notamment).

      En tout cas je vous souhaite d’avancer avec succès sur ce projet !

  • Olivier dit :

    bonjour
    je compte transvaser mes bouteilles d’eau de vie dont les bouchons en liège moisissent dans des bouteilles de bière qui ferment avec un bouchon hermétique (céramique + joint caoutchouc) est ce une bonne idée ou à éviter ?
    Merci de votre réponse

    • Jez dit :

      Bonjour,

      Sur le principe ça me semble être une bonne idée parce qu’un bouchon qui moisit n’est pas un indicateur positif. Et puis le liège peut se désagréger et finir par tomber en miettes dans votre eau-de-vie.
      Après même si le bouchon des nouvelles bouteilles est bien hermétique, il y aura une légère oxydation avec le temps parce que vous allez forcément emprisonner de l’air dans la bouteille lors de la manipulation (plus la bouteille sera pleine, moins le phénomène sera important).

      Par contre soyez vigilant sur le nettoyage et le séchage des bouteilles de bière. Après les avoir bien lavées et rincées vous pouvez éventuellement faire un dernier rinçage avec de l’eau la plus neutre possible (eau en bouteille avec un minimum de magnésium voire de l’eau déminéralisée). Cela limitera les risques d’altération de votre eau-de-vie même s’il est impossible de tout éliminer sans matériel professionnel.

      En prenant ces précautions, le résultat devrait être satisfaisant, vous devriez pouvoir conserver vos nouvelles bouteilles un bon moment !

  • Dominique BINOIS dit :

    J’ai fais un guignolet maison malgré l’alcool dans ma cave cette année la recette à tournée.Puis je ratraper la recette.Merci

    • Jez dit :

      Bonjour,

      Comme une préparation maison comme votre guignolet continue à évoluer une fois en bouteille, peut-être que vous avez simplement trop attendu, ou qu’il a évolué plus vite parce que le bouchon n’était pas étanche. J’ai lu qu’il était conseillé de le laisser macérer 2 ou 3 mois, mais ce n’est pas une science exacte.

      Malheureusement, je ne pense pas qu’il existe de moyen de rattraper le coup une fois que le goût de tourné est présent. S’armer de patience et remettre ça l’année prochaine à la saison des cerises me semble être la meilleure solution.

  • Sylvie dit :

    Bonjour,

    J’ai acheté un Minaki, liqueur de bleuets, et j’ai remarqué par la suite que le bouchon est en liège. Que puis-je pour garder ma boisson après ouverture car nous ne boirons pas la bouteille en une seule occasion?

    Merci beaucoup.

    • Jez dit :

      Bonjour Sylvie,

      Il existe plusieurs systèmes de bouchons qui permettent de reboucher une bouteille dont le bouchon d’origine ne peux pas se remettre.
      Comme c’est souvent le cas pour les bouteilles de vin et bien plus rare pour les liqueurs et spiritueux, ces systèmes sont parfois indiqués pour le vin mais cela fera l’affaire pour votre liqueur.
      Il existe des bouchons en plastique, en liège ou en silicone, je pense que tous peuvent faire l’affaire (cela se trouve assez facilement sur internet, même éventuellement en grande surface, mais pas encore sur Spirits Station :-)).
      Vérifiez simplement si la taille du bouchon vous semble standard par rapport à une bouteille de vin.

  • BOSQUET Jean-Paul dit :

    bonjour je fais de l’américano généralement pour 2 verres à boire de suite ,je voulais savoir si je peut en préparer pour 1 litre en bouteille et le boire plus tard si on peut le conserver.

    • Jez dit :

      Bonjour,
      Bonne question, c’est vrai que l’article n’évoque pas les préparations “maison”, ça mériterait un petit paragraphe !

      Sur de l’embouteillage maison, il y aura forcément un peu d’air dans la bouteille, donc une légère oxydation même avant d’avoir commencé à consommer.
      Concernant l’Americano, ça doit pouvoir se conserver quelques temps, mais je crains que la boisson gazeuse ne le reste pas bien longtemps. A voir, peut-être que ça peut tenir quelques semaines tant que la bouteille est pleine, mais une fois entamée, ça sera comme avec une bouteille de soda, ça va vite perdre en bulles.

      Par contre, je ne conseille pas de préparer en avance des cocktails avec des jus de fruits, ça risque de ne pas bien supporter l’oxydation.

  • Lise Valcke dit :

    Bonjour
    J’ai retrouvé chez ma mère 1 bouteille de lait de poule au kirsh avec 1 bouchon de cire Elle était dans sa boite et pas ouverte mais doit dater d’au moins 20 ans Est-ce toujours bon ?
    Merci

    • Jez dit :

      Bonjour Lise,

      La présence d’oeuf et de lait me fait penser qu’après toutes ces années votre lait de poule risque d’avoir “tourné”. À votre place, j’ouvrirai quand même la bouteille, l’odeur de lait tourné étant facilement décelable, vous devriez vite le savoir. L’aspect peut aussi donner une indication.
      Après, je ne pense pas que vous preniez grand risque à goûter si vous voulez en avoir le coeur net. C’est vrai que si la cire a bien fait son travail et que la bouteille n’a pas vu la lumière du jour ni subit trop de variations de température, il n’y a peut-être pas eu d’oxydation.
      Voilà, autant sur un whisky ou n’importe quelle eau-de-vie pure je n’aurai pas émis de réserve, mais une vingtaine d’années pour un produit avec une base laitière ça fait quand même beaucoup.

  • Zaza dit :

    J’aimerais acheter des rhums millésimés, aux années de naissance de mes enfants pour les ouvrir et les boire dans une vingtaine d’années, c’est possible? Certains rhums se conserve mieux que d’autres?

    Merci pour vos conseils

    • Jez dit :

      Bonjour,

      Comme les spiritueux et donc le rhum ne vieillissent plus une fois embouteillés, il n’y a en théorie pas de soucis pour les conserver aussi longtemps et il n’y a pas de raison pour qu’un rhum se conserve mieux qu’un autre.
      Par contre il faut veiller à ce qu’il n’y ait pas d’oxydation, le point d’attention est donc le bouchon. À votre place j’opterai pour le parafilm tout autour du bouchon pour s’assurer qu’il reste étanche dans le temps (c’est justement sur les bouteilles conservées très longtemps qu’on voit cette technique utilisée).
      Également je conserverai les bouteilles à la verticale pour que le bouchon ne soit pas “attaqué” par l’alcool.
      Idéalement, à garder dans le noir (une belle bouteille ayant souvent une boîte ou un coffret, ça règle l’affaire).

      Belle idée en tout cas ! N’hésitez pas à revenir nous donner votre retour sur la bonne conservation de vos bouteilles d’ici 20 ans 😉

  • Denekre dit :

    Le genepi ca ce conserve lomgtenp

    • Jez dit :

      Oui complètement. Le génépi est une liqueur et peut donc se conserver des mois voire même des années sans problème.
      Je conseille quand même d’éviter les trop fortes variations de chaleur et de lumière pour que le goût soit préservé au mieux

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.