Spirits Station - Mettez le monde en bouteille
Article conservation des spiritueux

Comment conserver vos spiritueux

Les boissons spiritueuses ne possèdent pas de date limite de consommation et peuvent donc se conserver très longtemps. Malgré tout, avec le temps, elles peuvent s’altérer et donc perdre en qualité gustative. Voici donc quelques conseils pour vous aider à profiter le plus longtemps possible de vos spiritueux. Ces conseils s’appliquent à l’ensemble des spiritueux, que ça soit du Whisky, du Rhum, du Cognac, de la Vodka… Il existe quelques spécificités pour les liqueurs et crèmes qui sont également précisées dans l’article.

Gardez la bouteille à la verticale

Si le vin continue à vieillir en bouteille, ce n’est pas le cas des spiritueux. Il est donc conseillé de garder vos bouteilles debout pour éviter que le bouchon soit en contact avec l’alcool qui pourrait dans certains cas le dégrader et lui faire perdre son étanchéité.

Dans le cas où vous auriez fait une liqueur ou un rhum arrangé maison, le produit va par contre évoluer dans le temps (et c’est même souhaitable pour le rhum arrangé). En effet, à moins que vous n’ayez une ligne d’embouteillage industriel dans votre cave, vous ne pouvez pas fermer la bouteille sans y laisser un brin d’oxygène. Du coup pour limiter l’altération de votre alcool maison, respectez les précautions concernant les bouteilles ouvertes même avant de l’avoir entamé. Et évitez quand même de garder votre bouteille des années.

Limitez l’oxydation

Tant que la bouteille n’est pas ouverte, il y a très peu de chances que le spiritueux s’altère s’il est conservé à la verticale. Mais une fois la bouteille ouverte, une oxydation est possible. Pour limiter la quantité d’oxygène dans la bouteille, l’idéal est de transvaser votre boisson entamée dans une bouteille ou un flacon plus petit.

Billes dans un verre
Les billes font naturellement monter le niveau de liquide

Une autre technique parfois utilisée consiste à mettre des billes en verre à mesure que la bouteille se vide de son contenu pour ne pas avoir à transvaser.

Il existe également des bouchons anti-oxydation, mais il est déconseillé de les remettre trop souvent sur une même bouteille sous peine d’altérer les saveurs de votre boisson. Ces bouchons sont donc plus adaptés pour le vin qui est généralement bu en plus grandes quantités et qui ne sera donc pas rebouché à de multiples reprises.

Une autre solution, plus expérimentale, consiste à remplacer l’oxygène par un mélange de gaz inerte (à faible teneur en dioxygène), type azote en bombe.

Bouchon enveloppé dans du parafilm
Si vous pensez que votre bouchon n’est pas étanche, vous pouvez l’envelopper dans du parafilm

Dans tous les cas, veillez à utiliser un bouchon étanche. En cas de doute, vous pouvez rajouter du parafilm (ou équivalent) sur le bouchon pour améliorer son étanchéité. Le parafilm est en fait un film plastique de paraffine.

Évitez les endroits trop chauds…

Spiritueux sur un banc
Laissez les au soleil simplement le temps d’une jolie photo

Globalement, les spiritueux ne sont pas très sensibles aux variations de températures. Mais il est quand même plus prudent d’éviter d’exposer vos bouteilles à des chaleurs trop fortes. Cette consigne est beaucoup plus importante pour les liqueurs à base de fruits et surtout pour celles qui ont une base laitière (type Baileys). Pour ces dernières, n’hésitez pas à les conserver au réfrigérateur si vous avez la place, surtout qu’elles s’apprécient en général bien fraiches.

… et trop lumineux

De la même façon, un excès de lumière naturelle peut altérer les liqueurs et crèmes, surtout lorsque les bouteilles sont entamées. Dans une moindre mesure, cela concerne également les autres spiritueux type rhum ou whisky par exemple. Ces derniers sont parfois vendus avec une boîte ou un étui, vous pouvez donc conserver la bouteille dans son étui d’origine pour éviter le contact avec la lumière du jour.

Goûtez avant de jeter

Même les produits à base laitière ne présentent aucun risque pour la santé puisque cette base est déjà un mélange alcoolisé et non du lait frais (ce qui n’empêche pas un goût de lait qui a tourné s’il a été exposé à de trop hautes températures). N’hésitez pas à goûter, car tant que le produit vous convient niveau goût, il est tout à fait consommable, même de longs mois et jusqu’à plusieurs années après son ouverture.

Pour le rhum, un complément vidéo

La chaîne Youtube du Bar de l’Ours prodigue ses conseils pour la conservation du rhum. Si dans les grandes lignes, on retrouve les mêmes conseils que sur cet article, il y a quelques spécificités sur le rhum arrangé maison. Si vous êtes fan de rhum, n’hésitez pas à vous abonner à sa chaîne !

Vous aimez notre blog ? Recevez chaque mois notre newsletter pour être informé des nouveaux articles publiés !

14 Commentaires

  • Olivier dit :

    bonjour
    je compte transvaser mes bouteilles d’eau de vie dont les bouchons en liège moisissent dans des bouteilles de bière qui ferment avec un bouchon hermétique (céramique + joint caoutchouc) est ce une bonne idée ou à éviter ?
    Merci de votre réponse

    • Jez dit :

      Bonjour,

      Sur le principe ça me semble être une bonne idée parce qu’un bouchon qui moisit n’est pas un indicateur positif. Et puis le liège peut se désagréger et finir par tomber en miettes dans votre eau-de-vie.
      Après même si le bouchon des nouvelles bouteilles est bien hermétique, il y aura une légère oxydation avec le temps parce que vous allez forcément emprisonner de l’air dans la bouteille lors de la manipulation (plus la bouteille sera pleine, moins le phénomène sera important).

      Par contre soyez vigilant sur le nettoyage et le séchage des bouteilles de bière. Après les avoir bien lavées et rincées vous pouvez éventuellement faire un dernier rinçage avec de l’eau la plus neutre possible (eau en bouteille avec un minimum de magnésium voire de l’eau déminéralisée). Cela limitera les risques d’altération de votre eau-de-vie même s’il est impossible de tout éliminer sans matériel professionnel.

      En prenant ces précautions, le résultat devrait être satisfaisant, vous devriez pouvoir conserver vos nouvelles bouteilles un bon moment !

  • Dominique BINOIS dit :

    J’ai fais un guignolet maison malgré l’alcool dans ma cave cette année la recette à tournée.Puis je ratraper la recette.Merci

    • Jez dit :

      Bonjour,

      Comme une préparation maison comme votre guignolet continue à évoluer une fois en bouteille, peut-être que vous avez simplement trop attendu, ou qu’il a évolué plus vite parce que le bouchon n’était pas étanche. J’ai lu qu’il était conseillé de le laisser macérer 2 ou 3 mois, mais ce n’est pas une science exacte.

      Malheureusement, je ne pense pas qu’il existe de moyen de rattraper le coup une fois que le goût de tourné est présent. S’armer de patience et remettre ça l’année prochaine à la saison des cerises me semble être la meilleure solution.

  • Sylvie dit :

    Bonjour,

    J’ai acheté un Minaki, liqueur de bleuets, et j’ai remarqué par la suite que le bouchon est en liège. Que puis-je pour garder ma boisson après ouverture car nous ne boirons pas la bouteille en une seule occasion?

    Merci beaucoup.

    • Jez dit :

      Bonjour Sylvie,

      Il existe plusieurs systèmes de bouchons qui permettent de reboucher une bouteille dont le bouchon d’origine ne peux pas se remettre.
      Comme c’est souvent le cas pour les bouteilles de vin et bien plus rare pour les liqueurs et spiritueux, ces systèmes sont parfois indiqués pour le vin mais cela fera l’affaire pour votre liqueur.
      Il existe des bouchons en plastique, en liège ou en silicone, je pense que tous peuvent faire l’affaire (cela se trouve assez facilement sur internet, même éventuellement en grande surface, mais pas encore sur Spirits Station :-)).
      Vérifiez simplement si la taille du bouchon vous semble standard par rapport à une bouteille de vin.

  • BOSQUET Jean-Paul dit :

    bonjour je fais de l’américano généralement pour 2 verres à boire de suite ,je voulais savoir si je peut en préparer pour 1 litre en bouteille et le boire plus tard si on peut le conserver.

    • Jez dit :

      Bonjour,
      Bonne question, c’est vrai que l’article n’évoque pas les préparations « maison », ça mériterait un petit paragraphe !

      Sur de l’embouteillage maison, il y aura forcément un peu d’air dans la bouteille, donc une légère oxydation même avant d’avoir commencé à consommer.
      Concernant l’Americano, ça doit pouvoir se conserver quelques temps, mais je crains que la boisson gazeuse ne le reste pas bien longtemps. A voir, peut-être que ça peut tenir quelques semaines tant que la bouteille est pleine, mais une fois entamée, ça sera comme avec une bouteille de soda, ça va vite perdre en bulles.

      Par contre, je ne conseille pas de préparer en avance des cocktails avec des jus de fruits, ça risque de ne pas bien supporter l’oxydation.

  • Lise Valcke dit :

    Bonjour
    J’ai retrouvé chez ma mère 1 bouteille de lait de poule au kirsh avec 1 bouchon de cire Elle était dans sa boite et pas ouverte mais doit dater d’au moins 20 ans Est-ce toujours bon ?
    Merci

    • Jez dit :

      Bonjour Lise,

      La présence d’oeuf et de lait me fait penser qu’après toutes ces années votre lait de poule risque d’avoir « tourné ». À votre place, j’ouvrirai quand même la bouteille, l’odeur de lait tourné étant facilement décelable, vous devriez vite le savoir. L’aspect peut aussi donner une indication.
      Après, je ne pense pas que vous preniez grand risque à goûter si vous voulez en avoir le coeur net. C’est vrai que si la cire a bien fait son travail et que la bouteille n’a pas vu la lumière du jour ni subit trop de variations de température, il n’y a peut-être pas eu d’oxydation.
      Voilà, autant sur un whisky ou n’importe quelle eau-de-vie pure je n’aurai pas émis de réserve, mais une vingtaine d’années pour un produit avec une base laitière ça fait quand même beaucoup.

  • Zaza dit :

    J’aimerais acheter des rhums millésimés, aux années de naissance de mes enfants pour les ouvrir et les boire dans une vingtaine d’années, c’est possible? Certains rhums se conserve mieux que d’autres?

    Merci pour vos conseils

    • Jez dit :

      Bonjour,

      Comme les spiritueux et donc le rhum ne vieillissent plus une fois embouteillés, il n’y a en théorie pas de soucis pour les conserver aussi longtemps et il n’y a pas de raison pour qu’un rhum se conserve mieux qu’un autre.
      Par contre il faut veiller à ce qu’il n’y ait pas d’oxydation, le point d’attention est donc le bouchon. À votre place j’opterai pour le parafilm tout autour du bouchon pour s’assurer qu’il reste étanche dans le temps (c’est justement sur les bouteilles conservées très longtemps qu’on voit cette technique utilisée).
      Également je conserverai les bouteilles à la verticale pour que le bouchon ne soit pas « attaqué » par l’alcool.
      Idéalement, à garder dans le noir (une belle bouteille ayant souvent une boîte ou un coffret, ça règle l’affaire).

      Belle idée en tout cas ! N’hésitez pas à revenir nous donner votre retour sur la bonne conservation de vos bouteilles d’ici 20 ans 😉

  • Denekre dit :

    Le genepi ca ce conserve lomgtenp

    • Jez dit :

      Oui complètement. Le génépi est une liqueur et peut donc se conserver des mois voire même des années sans problème.
      Je conseille quand même d’éviter les trop fortes variations de chaleur et de lumière pour que le goût soit préservé au mieux

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.